La vision du Royaume de Dieu conduit à une relation avec le monde fondée sur le service, la recherche de la « paix » (shalom, le bien commun selon Jérémie 29/7).
C’est un engagement de vie et de témoignage qui ne permet aucun retrait ni attitude de condamnation envers la société.

La vision du Royaume de Dieu, en tant que compréhension du règne universel de Dieu sur toute la dimension créée contribue à une vision de l’Eglise qui ne limite ni sa présence ni son action à la sphère cultuelle.
A travers ses membres, l’Eglise contribue au renouvellement de toutes choses, que ce soit sur le mode cultuel ou sur le mode culturel, au travers de tout engagement et initiative d’ordre culturel, économique, social, éducatif, écologique, familial et artistique, et par tout autre moyen contribuant à cet objectif.
Les églises locales et les œuvres, conçues comme des ministères spécialisés dans une sphère particulière de la société exercent une action conjointe au service de l’Evangile.
La famille spirituelle du Réseau Nouvelles Connexions n’encourage en aucune manière une forme d’engagement qui reviendrait à une prise de pouvoir par les chrétiens, que ce soit sur le plan religieux, moral ou politique. La vision du Royaume de Dieu n’autorise pas une vision théocratique de la société, elle soutient la séparation des pouvoirs, respecte le pluralisme des croyances, philosophies et spiritualités et s’inscrit dans l’espace public dans un esprit de tolérance et de respect.
L’esprit de conquête parfois évoqué dans le cadre de la vision du Royaume de Dieu se limite à la volonté de voir toutes les dimensions de la vie privée et publique renouvelées par la grâce de Dieu et la puissance de l’Evangile, pour la seule Gloire de Dieu.
La vision du Royaume de Dieu encourage le témoignage engagé sur le plan personnel et sociétal, renonce à toute forme de prosélytisme dévoyé en manipulation, tout en souhaitant que toute personne découvre le salut en Jésus-Christ.

….. conduit à une perspective d’espérance
Tout en attendant la pleine manifestation du Royaume de Dieu par l’avènement du Seigneur Jésus-Christ, la famille spirituelle du Réseau nouvelles Connexions s’attend à voir des manifestations, incarnations toujours plus grandes de la Seigneurie de Christ dans toutes les sphères de la société.
Cette perspective n’évacue pas l’opposition et la tribulation annoncées dans le Nouveau Testament comme inhérentes au combat pour le Royaume. Néanmoins, la perspective du Règne et de la victoire du Seigneur interdit toute vision pessimiste ou doloriste de l’avenir de l’église et du monde.

La vision du Royaume de Dieu permet de situer le rôle de l’Eglise comme témoin et non détentrice du Royaume. L’Eglise combat pour le Royaume par la prière, le témoignage et le service, mais elle ne peut prétendre instaurer le Royaume.
La manifestation du Royaume ne peut qu’être l’effet de l’œuvre du Saint-Esprit, par la dimension charismatique et sanctifiante.
Son instauration finale ne sera rendue possible que par l’avènement du Seigneur Jésus-Christ. Quelles que soient les modalités par lesquelles cette instauration se fera, et sans entrer en polémique avec les différentes interprétations eschatologiques, la famille spirituelle du Réseau Nouvelles Connexions privilégie le fait de porter son regard vers la finalité de l’histoire du monde et l’accomplissement du projet rédempteur de Dieu par l’avènement de nouveaux cieux et d’une nouvelle terre où la justice habitera. Cette espérance nous parle d’un nouveau monde dans lequel Dieu sera tout en tous et dans lequel l’humanité rachetée entrera dans sa destinée éternelle au service de Dieu et dans la responsabilité de gérer la création.
Cette espérance nourrit son engagement et son implication dans les nations pour le temps présent.
La Famille spirituelle du Réseau Nouvelles Connexions entend vivre la tension eschatologique entre le déjà et le pas encore sans chercher à la réduire par quelques raccourcis que ce soit.
Jean-Marc Potenti. 11 juin 2014.